Fiche :La tétragnathe étirée

Le bassin dans tous ses états
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 4858
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Fiche :La tétragnathe étirée

Message par freddyh »

Image
On la découvre immanquablement dans les herbes à proximité de l’eau, toute allongée et immobile. Elle utilise une toile pour capturer ses proies, reconnaissable à son centre sans spires.
Description

Taille : le mâle mesure entre 6 et 9 mm, la femelle entre 7 et 12 mm. (Chez les araignées, la longueur du corps se mesure sans les pattes).
Forme, allure : la tétragnathe est une araignée au corps particulièrement allongé et étroit, avec de longues pattes, la troisième paire étant la plus courte. Le céphalothorax est brun-jaune à brun-roux. est jaunâtre ou verdâtre, à l’aspect nacré, avec dorsalement une ligne plus sombre ramifiée.
Coloration : brun jaunâtre, roux.
Comportement : elle tisse une toile horizontale dont le centre est sans spires (« centre troué »).

Aire de répartition

C’est une espèce commune, présente dans toute l’Europe et dans la France entière.

Habitat

La tétragnathe se rencontre sur les berges de cours d’eau, toujours à proximité de l’eau.

Période d’observation

De mai à août.
Image
Alimentation

Elle se nourrit des petits insectes volant à proximité des cours d’eau.

Reproduction

L’accouplement a lieu en juin. Pour ne pas se faire dévorer, le mâle tient les chélicères de la femelle. La femelle pond ses œufs dans un cocon qui ressemble à une fiente d’oiseau ou une tache de moisissure.

Remarque

La tétragnathe ne se précipite pas sur les moucherons qui se prennent dans sa toile, à la différence des autres espèces d’araignées. C’est en réparant la toile qu’elle consomme en même temps les fils endommagés et les proies qui s’y sont engluées.

Source : .quelestcetanimal.com

Pour en parler sur le forum : viewtopic.php?f=21&t=12343&p=221930#p221930


Amicalement.

Image

Verrouillé

Retourner vers « Le coin bassin »