Fiche : L'Argyronète

Le bassin dans tous ses états
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 4873
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Fiche : L'Argyronète

Message par freddyh »

Image
L'argyronète, est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Dictynidae. Elle vit quasi intégralement sous l'eau.
Description

Les mâles mesurent de 10 à 15 mm et les femelles de 8 à 9 mm. L'Argyronète est un arthropode de la classe des Arachnides car elle possède quatre paires de pattes articulées.
Cette araignée possède un venin qui n'est pas dangereux pour les humains, mais sa morsure est plutôt douloureuse car ses chélicères sont assez puissantes pour percer la peau. Son mode de vie fait que les rencontres avec l’homme restent très rares.

Répartition

En France, elle a été considérée comme une espèce « nordique », manquant dans le Midi et, à fortiori, sur le littoral méditerranéen. Cette assertion a été infirmée par sa découverte en Camargue et dans l'ouest du département de l’Hérault où elle est trouvée en 1994 sur l'étang de Capestang (Biterrois)

Habitat

L’argyronète vit dans les plans d’eau calme et claire. Il faut cependant une présence de plantes aquatiques pour qu’elle puisse arrimer sa toile et pour se reproduire.

Mode de vie

Elle a la particularité de demeurer sous l'eau. Contrairement à la plupart des animaux aquatiques, elle n’a pas de branchies mais des trachées, c'est-à-dire un système respiratoire issu du monde terrestre.
Une bulle d'air englobe son abdomen et le début de ses pattes, retenue par des poils hydrophobes dont l'agencement dense engendre une tension superficielle puissante, permettant même à la bulle d'air de résister lorsque l'araignée est en contact avec des plantes ou des proies. Son système respiratoire est alimenté via cette bulle d'air qui persiste aussi longtemps qu'elle demeure sous l'eau, c'est-à-dire toute sa vie ou presque. Elle va régulièrement chercher de l’air à la surface en faisant ressortir uniquement l'extrémité postérieure de son abdomen. Le nom d'argyronète, qui signifie toile argentée, vient de cette cloche d'air. Elle édifie une toile en forme de cloche entre des plantes, sous laquelle elle place de l'air venant du tour de son abdomen et récupéré à la surface. Cette bulle également reste en place grâce aux propriétés physiques de la toile qui génère une tension superficielle très efficace.

Alimentation

L’argyronète est une prédatrice qui s'attaque à peu près à toutes les proies qu'elle domine physiquement, généralement des insectes et de petits crustacés. Elle chasse au milieu des plantes en nage rapide, affût, et arpentage. Elle immobilise ses proies avec ses puissantes pattes avant qui servent également de membres natatoires, et tue avec son venin. Elle retourne ensuite dans sa cloche d'air pour consommer sa prise car cette araignée ne peut pas se nourrir dans l'eau.

Reproduction

La cloche d'air est également utilisée lors des mues.
La femelle, plus petite que le mâle, construit une cloche plus grande dans laquelle elle passe plus de temps que le mâle. L'accouplement a lieu dans la cloche d'air de la femelle, et elle y prend soin de ses œufs.
Cette espèce peut donc accomplir l'intégralité de son cycle de vie depuis son repaire immergé : naître, se nourrir, et se reproduire.

Source : Wikipédia

Pour en parler sur le forum : viewtopic.php?f=21&t=12343&p=221930#p221930


Amicalement.

Image

Verrouillé

Retourner vers « Le coin bassin »