Le dytique

Le bassin dans tous ses états
Règles du forum
Image Rappel de la Charte
N'hésitez pas à vous présenter ! C'est toujours plus sympathique de commencer par un "Bonjour" et c'est très apprécié ! >>ICI<< :tala:
Pour signaler un abus cliquez sur l'icône Image dans la zone du message concerné.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
freddyh
Modérateur
Modérateur
Messages : 4731
Enregistré le : 16 janv. 2014 16:21
Commune : Aubange
Localisation : Belgique - Luxembourg
Sexe : Masculin
Génération : 70 ans et plus
Passion : Le potager
Localisation : Aubange - Belgique

Le dytique

Message par freddyh » 28 août 2019 16:11

Image
Un coléoptère carnivore aquatique mesurant jusqu'à 3,5cm de long, reconnaissable à son étrange nage "à deux pattes", et capable de capturer, outre des insectes, des têtards et de petits alevins. Il respire sous l'eau grâce à l'air qu'il capte, tête en bas, à la surface de l'eau, et qu'il stocke sous ses ailes.
Description

Les dytiques adultes sont des insectes larges et aplatis dorsoventralement, quoique plus bombés que les Hydrophilidae. Leur tête est enchâssée dans le thorax. Le corps entier forme un ovale. Les pattes arrière sont aplaties et portent une frange de soies natatoires, et servent à la propulsion dans l'eau. Les dytiques possèdent des couleurs dont les teintes varient du jaune au noir, avec ou sans motif, parfois avec des reflets métalliques.
La plupart des dytiques sont aptes au vol. Ils parcourent le plus souvent de petites distances, mais certaines espèces peuvent néanmoins parcourir plusieurs dizaines, voire une centaine de kilomètres.

Dimorphisme

Chez certaines espèces, les mâles se reconnaissent à leurs élytres lisses et les femelles à leurs élytres cannelés.

Répartition

On les retrouve sur tous les continents, dans toutes les régions sauf celles très arides. La majorité d'entre eux sont des prédateurs dulçaquicoles. On les consomme dans certains pays comme la Chine, le Viêtnam et le Mexique.
En France, le dytique bordé est présent partout, plus particulièrement dans le nord et le sud-ouest. Il est plus rare en Méditerranée.

Habitat

On retrouve des dytiques dans une multitude d'habitats d'eau douce: eaux stagnantes, eaux courantes, eaux souterraines

Alimentation

Les dytiques sont carnivores, au stade adulte comme larvaire, et consomment notamment des têtards, des vers de vase et même des petits poissons. Les larves chassent à l'affût, repérant leurs proies par vibration. Elles disposent d'un venin contenant des enzymes digestives qu'elles injectent dans le corps de leurs proies à l'aide de leurs mandibules, dont la taille imposante permet aussi l'immobilisation des victimes. La proie voit alors ses organes internes se liquéfier sous l'action des enzymes. La larve de dytique peut ensuite en aspirer le contenu, ne laissant qu'une cuticule vide.
Les larves voraces s'adonnent parfois au cannibalisme et dévorent d'autres larves de leur propre espèce. Elles peuvent aussi adopter une alimentation détritivore.

Reproduction

C'est tout au début du printemps que commence la période de reproduction des dytiques, et elle s'étend jusqu'à l'automne. Le mâle cherche une femelle sur laquelle il va s'accrocher grâce à des ventouses qui se trouvent sur ses pattes antérieures. Une fois fécondée, la femelle dépose ses œufs dans un endroit où l'oxygénation est adéquate. La plupart des espèces insèrent leurs œufs à l'intérieur des tissus vivants de plantes, mais d'autres les déposent sur les plantes, ou encore dans des endroits humides près de la berge.
La larve sort de l'œuf au bout de deux semaines. Une fois arrivée à sa taille maximale (qui dépasse celle des adultes), elle s'enterre dans le sol près de la rive et se transforme en nymphe, la métamorphose se fait dans une loge. L'adulte en émerge dans un délai qui dépend de la température extérieure, mais qui est d'environ trois semaines.
Image
Larve
Remarques

Les adultes se déplacent de point d'eau en point d'eau durant la nuit.
Les dytiques sont caractérisés par une nage impliquant le mouvement synchrone des pattes arrière, contrairement aux hydrophiles qui eux nagent par mouvement alterne des pattes.
Durant l’hiver, certaine espèces hibernent dans le sol (souvent les plus petites espèces), d'autre dans l'eau.
Les prédateurs des dytiques sont les grands échassiers, quelques poissons, les batraciens et des rapaces nocturnes. Pour se défendre et éloigner les poissons prédateurs, les dytiques émettent une sécrétion rectale désagréable.

Réglementation

Parmi les dytiques, seul le grand dytique Dytiscus latissimus est protégé en France.

Source : Wikipédia & Doris


Amicalement.

Image

Répondre

Retourner vers « Le coin bassin »