Page 2 sur 2

Jeunes pousses

Posté : 17 juin 2017 19:52
par freddyh
:elo: Lisa,

Pour le purin d'orties, c'est après la plantation en pleine terre, une fois ou deux et ensuite je passe au purin de consoude une fois sur deux ou trois arrosages. Pour les semis je prends du terreau de marque spécial semis et plantations et rien d'autre.

Jeunes pousses

Posté : 17 juin 2017 20:09
par eveliotis
:elo: Lisa,

il y en a des choses à dire ...

La première est essentielle : il y a autant de techniques que de jardiniers ... et part jardinier il faut entendre : variété choisie, climat, t°, substrat et techniques, humidité, exposition, etc etc

Il va donc de soi que pour une réussite optimale on tente de maîtriser et de s'améliorer d'année en année en ne faisant pas fi de la météo :bref:

Ensuite, sur les forums on montre souvent ce dont on est fier et en l'occurence les premières tomates, la plus grosse, la plus ... enfin, vous me voyez venir :ohoh: :lol:

Je pense surtout qu'il y a amalgame sur la dénomination engrais !

Pour mon expérience perso :
- dès le semis, un substrat adapté càd fin et drainant
- 1er rempotage dans un terreau riche type Or brun ou compost maison (voire encore en maraîchage compost + fumier de cheval)
- Arrosage au purin d'ortie
- 2e rempotage : idem que le premier
- Arrosage au purin d'ortie jusqu'aux premières fleurs, ensuite purin de consoude amélioré d'un jus de lombricompost.

Donc c'est totalement faisable de manîère naturelle mais cela demande les préparations adéquates.
Pour l'année prochaine tu peux déjà faire sécher tes orties sans les fleurs pour réaliser du purin plus tôt en saison :clin:

Jeunes pousses

Posté : 18 juin 2017 09:53
par Lisa
Merci d'avoir pris la peine de me répondre et merci de me donner une solution qui va m'arranger, merci à tous.
Effectivement ça fait une différence. Je vais m'y mettre en procédant avec méthode.

Je dois dire que je n'ai pas tellement de plants cultives. Il y en a assez, suffisamment pour toute l'année hiver compris jusqu'à ce que les nouveaux soient comestibles.
Il y a aussi de nombreux oiseaux qui passent ou s'installent un moment, des très petites bestioles qui courent et volent partout, des plantes d'ailleurs qui arrivent et qui s'en vont, et un peu de plantes sauvages ou cultivées qui fleurissent. Y compris des plantes dont je m'aperçois qu'elles ont été médicinales par le passé qui apparaissent.
Mes voisins ne font pas forcément pareil. Bah on fait des échanges. :pote: